Proposer votre annonce ici


Cet espace est à votre disposition, c'est votre courrier:
Vous pourrez ici, voir vos annonces ou vos remarques sur le site ou sur d'autres sujets après modération.

✿ Emploi ✿


Universitaire, maitrise les langues ar.fr.es.ang.all et diplomé en création et décoration des jardins dans les domiciles ou societés, apte au deplacement, domicilié à Ain Témouchent.

email: rasgaz12@yahoo.fr

Un peu de géographie !! [★ équipe Tlemcen.info]


Merci Farid, pour l'interêt que vous portez au site Tlemcen.info.
L'excellent document que vous avez mentionnez a été rédigé par Mohamed KORTI, dans "le Guide touristique de Tlemcen et de sa région"
Edition de l’Office du Tourisme de Tlemcen 1994, et on ne pourra difficilement faire mieux que Mohamed KORTI.
[★ équipe Tlemcen.info]

Un peu de géographie !!


pourquoi ne mettez vous pas un peu de Géographie sur ce site comme :

LE RELIEF
D’une manière générale, le territoire de la wilaya peut être divisé en quatre unités physiques :

Au nord, le massif des Traras longe la méditerranée sur 80 kilomètres de côte. L’oued Kiss et la Tafna délimitent à l’ouest et au sud cet ensemble complexe aux formes lourdes, composé essentiellement de calcaires, de marnes et d’argiles. L’érosion des versants donne à cette région un aspect tourmenté et raviné. La forte occupation humaine s’est traduite par un morcellement intense des parcelles donnant, selon les saisons, une mosaïque de couleurs spectaculaires. Les pluies ne favorisent guère le couvert végétal composé de boisements et de cultures annuelles, très souvent co-plantées d’amandiers. Le point culminant de ce massif est le Djebel Fillaoucène, 1136 mètres, près de Nédroma. Les Traras continuent vers l’est par les monts de Sebaa Chioukh. La rupture de cette chaîne est provoquée par la vallée de la Tafna
Les plaines intérieures de Maghnia à Sidi Abdelli occupent la vaste dépression drainée par les oueds Tafna et Isser. C’est cette zone qui donne à la wilaya de Tlemcen l’essentiel de sa vocation agricole. La plaine de Maghnia avec son périmètre aménagé de 4500 hectares et la vallée de la Tafna, où l’irrigation se fait au fil de l’eau, constituent les zones agricoles les plus riches.

Les monts de Tlemcen qui occupent plus d’un tiers du territoire de la wilaya ont une altitude moyenne de 1200 mètres. Le point culminant est le Djebel Tchenoufi (1843 mètres) au nord de Sidi Djilali. Sur un support géologique jurassique et crétacé s’est formée une variété remarquable de sols allant de la roche mère au sol évolué. La constitution géologique donne aux monts de Tlemcen un grand pouvoir de rétention de l’eau au point où les hydrogéologues leur attribuent l’appellation de château d’eau de l’Ouest. Ils comportent : - les régions forestières de Hafir et de Tsarifet qui constituent un massif boisé continu de près de 11000 hectares comportant une végétation associant chêne-liège et chêne vert avec des sous-bois souvent riches en espèces.
Cette zone forestière cache des sites très agréables favorables aux activités touristiques telles que les colonies de vacances, les circuits pédestres et la chasse. L’avenir de ces forêts méditerranéennes paraît cependant gravement menacé par le fait que celles-ci constituent des écosystèmes très fragiles. Cependant, leur état actuel n’est pas irréversible puisque dans les parcelles de « mis en dépend » nous assistons à une remontée sylvatique non négligeable notamment pour le chêne qui semble obéir à une formidable dynamique. La présence de microclimats dans les fonds de vallées des monts de Tlemcen a engendré une grande variété de paysages très pittoresques : - les gorges de l’oued Khémis et de la Tafna avec ses jardins - la cuvette de Terny qui est une curiosité de la nature (la récente découverte de fossiles d’une faune lacustre atteste de la présence d’un lac – probablement du quaternaire moyen – et par conséquent probablement d’une civilisation lacustre. Au printemps et au début de l’été, la cuvette est tapissée de belles fleurs rupicoles (goutte de sang, iris, lys, tulipe sauvage, etc..). Vers le nord, les contreforts septentrionaux des monts de Tlemcen se prolongent par un palier inférieur, le plateau de Lalla Setti (1025 mètres), et, en contrebas, un second palier (806 mètres) sur lequel s’est établie l’ancienne ville de Tlemcen. Au sud-est, les crêtes du Mefrouch dominent à 400 mètres la ville tandis que, plus à l’est, le djebel Chouiter (1163 mètres) à gauche et le djebel Hanafi (1208 mètres) à droite, avec leurs hautes falaises encadrent un ravin profond où l’oued Mefrouch a creusé dans les dolomites cette roches calcaires très sujette à l’érosion, laissant des escarpements roses et même rouges, donnant naissance aux célèbres cascades d’El Ourit qui ont fait la fierté de Tlemcen. Mais hélas, cascades et rivières ont disparu pour alimenter le barrage du Mefrouch qui dessert en eau potable la ville de Tlemcen. Plus à l’est encore, la vallée des Ouled Sidi El Hadj, sur l’oued Chouly, demeure avec ses jardins verdoyants le terroir des plus belles cerises de la région.
La zone steppique occupe toute la partie sud de la wilaya. C’est une immense étendue plate, d’altitude 1170 mètres, parsemée de quelques monticules (djebel Mekaïdou) et même de dépressions (telle que Dayet El Fard). C’est le domaine des terres pastorales et alfatières. Le surpâturage et la sécheresse sont les deux menaces de dégradation de ces terres de parcours ; des reboisements de protection sont initiés de plus en plus pour lutter contre le phénomène de désertification.

Farid

Le chahid Beghdadi Mohamed


Le chahid Beghdadi Mohamed (alias Abdelwahab) natif de la ville de Tlemcen responsable de la branche politico-administrative du réseau urbain, plusieurs fois condamné à mort. Abdelwahab totalisait une cinquantaine de mandats de dépôt. En tant que responsable de la zone d'Oran (politique et militaire), il se trouvait impliqué dans toutes les actions du fida d'Oran il déclarait à ses camarades qu'il n'avait aucun espoir de sortir vivant de la prison d'Oran.

Malheureusement dans sa ville natale Tlemcen, ce responsable chahid n'a pas trouvé une placette, une ruelle, une école qui porte son nom. ?

Electronicien en maintenance et reparation TV,Micro-Ordinateur


Je me presente, Fethi, electronicien en maintenance et reparation TV,Micro-Ordinateur je peux travailler en me deplaçant a domicile.
contact: fanchf6@hotmail.fr