Actualités: Liste des titres      

Récitation du Coran : Près de 430 classes à travers les mosquées

2011-01-19

Récitation du Coran : Près de 430 classes à travers les mosquées, les zaouïas et les écoles coraniques de Tlemcen


La wilaya de Tlemcen compte environ 430 classes ouvertes à travers les mosquées, les écoles coraniques et les zaouïas, destinées à la récitation du saint Coran et à l'enseignement des principes élémentaires des sciences de la religion, a-t-on appris auprès du directeur de la wilaya des affaires religieuses et du Wakf.

Ces classes d'enseignement sont réparties sur 399 unités rattachées à la mosquée et à l'école coranique et 30 autres sont indépendantes, comme les écoles Moussa Ibn Noussayr à Abou Tachfine et Hassan Ibn Ali à Ouled Mimoun, Dar El Hadith à Tlemcen et Aïn Nekrouf à Aïn Talout, a souligné le même responsable. Les élèves qui fréquentent régulièrement ces classes coraniques dont des enfants, des jeunes et des adultes, sont au nombre de 7.883 personnes (5.642 filles et 2.241 garçons), outre 476 étudiants internes, selon la même source, qui a expliqué que ce grand engouement pour la récitation du saint Coran est dû aux traditions ancrées dans la société et également au rattachement des familles de la région à ce type d'enseignement. Ces étudiants sont des externes et des internes. La première catégorie est composée d'élèves des écoles qui apprennent le Coran en parallèle avec leurs études, tout comme des personnes de tout âge qui exercent d'autres activités, tels que les commerçants et les fonctionnaires.

La deuxième catégorie concerne des jeunes dont l'âge varie entre 16 et 25 ans qui ont cessé d'autres activités pour se consacrer à l'apprentissage et la récitation complète du saint Coran et à l'initiation au fiqh et à la langue arabe, encadrés en cela par des chouyoukh compétents.

Ces étudiants communément appelés "moussafirine" (voyageurs) bénéficient du régime d'internat au niveau de salles aménagées ou annexes rattachées aux mosquées, afin de suivre régulièrement leurs études, qui sont prises en charge grâce aux dons de bienfaiteurs. Ce régime d'internat dure environ six années permettant au "moussafir" d'apprendre par cœur le saint Coran et d'acquérir des compétences en psalmodie.

Pour la prise en charge et la promotion de cet enseignement, les membres de l'assemblée populaire de wilaya (APW) ont recommandé, lors de la dernière session ordinaire, la création d'un fonds de wilaya.
Ce fonds sera constitué de dons collectés périodiquement à l'intérieur des mosquées, avec la contribution de la commission de solidarité de wilaya, des associations caritatives et des bienfaiteurs, a t-on expliqué.
L'insertion des volontaires en enseignement coranique au filet social, pour combler le manque d'instituteurs au niveau de certaines régions, a été également proposée.
Pour le renforcement des structures d'enseignement du saint Coran dans la wilaya, des travaux sont en cours à Mansourah pour la réalisation d'une "école coranique pilote" d'une capacité d'accueil de 500 étudiants dont 200 bénéficieront du régime d'internat, pour étudier les principes de la religion et les diverses sciences relatives au Coran et ses méthodes de récitation.

Le même responsable a ajouté que cette structure religieuse, qui a bénéficié d'une enveloppe financière estimée à 270 millions de dinars, est programmée dans le cadre de la manifestation internationale "Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011".


El Moudjahid            El Moudjahid

Actualités: Liste des titres