Actualités: Liste des titres      

Oran attend son premier technoparc

2012-09-23

La ville d’Oran attend son premier technoparc technologique


La finalisation du Technoparc technologique et l’avènement d’un incubateur permettra de concilier la R&D et le monde de l’entreprise. La ville d’Oran mise sur ce projet novateur pour confirmer son rôle de capitale économique de l’Algérie.

Le lancement prochain de ce nouvel incubateur technologique offrira soutien, ressources, réseautage et conseils aux entreprises en démarrage. C’est du moins l’une des expressions de la volonté des autorités locales oraniennes qui ont prévu la construction du « Technoparc d’Oran » pour attirer des talents à l’échelon national et international. La modernisation de l’économie passe indéniablement par le développement des technologies de l’information et de la communication. Plusieurs actions et autres incitations reflètent aujourd’hui la volonté des autorités locale pour promouvoir la création d’un tissu économique reposant sur l’écosystème des TIC. Qualifié parfois de « petite Suisse » du Maghreb, Oran est connu pour son dynamisme économique. Ville cosmopolite par essence et ouverte sur le monde, la capitale économique de l’Algérie est une des plus importantes villes de la Méditerranée.

Un incubateur intégré dans le business local

Afin d’assurer le succès de l’incubateur, des mesures sont dores et déjà prises pour bien l’intégrer dans la communauté des affaires locale, comme le démontre le choix de son emplacement, sur une superficie de 30 hectares, à proximité du nouveau pôle universitaire de la localité de Belgaid à l’est d’Oran.

Tout est ainsi prévu pour assurer une collaboration réciproque entre le pôle universitaire et les entreprises dans les domaines du développement économique et industriel, basés sur la recherche et le développement. Il s’agit de créer les conditions nécessaires pour un soutien important à destination des entreprises incubées. Ce soutien permettra ainsi aux entreprises de croître et de se développer dans le parc technologique.

Une démarche constructive qui offre un cadre de partenariat entre opérateurs locaux et étrangers, ainsi que l'apport d'investissements de grandes sociétés internationales leaders dans ce domaine stratégique. Pour le Wali d’Oran : « le Technoparc d’Oran bénéficiera d’importants investissements et sera en mesure d’accueillir un grand nombre d’entreprises algériennes ou étrangères grâce à des partenariats entres différents acteurs nationaux ou/et étrangers.»


Mohamadou Diallo            CIO Mag No 22

Actualités: Liste des titres