Actualités: Liste des titres      

'La Pomaria antique, Agadir et la conquête musulmane'

2012-02-18

EXPOSITION AU MUSÉE D’HISTOIRE
À la redécouverte de Tlemcen antique



Elle propose au public la redécouverte du patrimoine architectural de Tlemcen et de ses nombreux vestiges historiques quelque peu ignorés par les Tlemcéniens eux-mêmes.

Placée sous le parrainage du président de la République, une exposition permanente consacrée à l’histoire et l’architecture des sites et monuments de la région de Tlemcen et intitulée “Sur les traces des Almoravides et des Almohades” se tient depuis jeudi au Musée d’art et d’histoire de Tlemcen dans le cadre de la manifestation “Tlemcen, capitale de la culture islamique”.
Elle a été inaugurée en présence du directeur général de l’Agence nationale de gestion des grands projets culturels et de plusieurs responsables du département des expositions et de la conservation et de la restauration du patrimoine culturel du ministère de la Culture.
Cette exposition propose au public, à travers plusieurs parcours dans les nombreuses salles à thèmes et le support du multimédia utilisé comme outil pédagogique, la redécouverte du patrimoine architectural de Tlemcen et de ses nombreux vestiges historiques quelque peu ignorés par les Tlemcéniens eux-mêmes.
De la préhistoire avec le lac Karrar, les grottes d’Ouzidan, en passant par la période néolithique, la Pomaria antique, Agadir et la conquête musulmane, les objets d’époque, la numismatique, les maquettes et les reconstitutions architecturales jusqu’aux traces des Almoravides et des Almohades puis Tlemcen millénaire capitale de la dynastie des Zianides et ses joyaux comme le palais du Méchouar, les mosquées antiques de Lalla Laghriba, Sidi Amrane, Abi L’hassen, Ouled Imam, Sidi Brahim, la médersa Tachfinia (transformée en musée d’histoire), c’est tout un cérémonial à remonter le temps auquel le public est convié.
L’architecte et commissaire de l’exposition de Zine Eddine Seffadj qui a participé à la confection du catalogue de 170 pages consacré à cet évènement écrit : “Le musée de demain, innovant, lumineux, transparent et interactif. Cette exposition a pour dessein de présenter au public le patrimoine architectural de la ville de Tlemcen dans un parcours de découverte des territoires et des monuments de la ville. La chronologie devient un élément de repère des événements historiques sous forme de citations révélées par les sources historiques. Les traces des monuments ponctuent le parcours de découverte et créent un espace de restitution des différentes strates composant le monument dans son contexte géographique et historique. Le multimédia au cœur du parcours initiatique comme outil pédagogique de la visite. L’intégration du multimédia dans l’espace du musée est rattachée au concept de la scénographie du musée. Une scénographie met en scène les objets des musées, les maquettes d’architecture.”
À la faveur de la manifestation “Tlemcen 2011”, un budget important a été alloué par le ministère de la Culture pour la restauration de pratiquement toutes les mosquées anciennes, la mise en valeur de la vieille médina, la restitution du palais royal du Méchouar qui a fait l’objet de fouilles archéologiques pendant plusieurs mois et la création d’une dizaine d’espaces culturels.




B. ABDELMADJID            Liberté

Actualités: Liste des titres