Actualités: Liste des titres      

WAT : Tlemcen tient le coup à Annaba

2011-03-21

Un grand ouf de soulagement ! Non les Bleu et Blanc n’ont pas réussi à revenir avec le gain complet de la partie de leur déplacement à Annaba avant-hier, mais avec un précieux point du match nul arraché dans le temps additionnel. Ce qui a permis donc aux Widadis de ne pas encaisser un second revers de suite, mais aussi de compliquer la situation de l’USMAn, qui reste un concurrent direct pour la course au maintien.

Plein de surprises dans le onze de départ

Comme nous l’avons annoncé avant le déplacement des Widadis à Annaba, le coach Abdelkader Amrani avait prévu un cocktail inédit à l’heure d’affronter son ancienne équipe. Et le moindre qu’on puisse dire est qu’il a tenu sa promesse ! En effet, rares sont ceux qui ont pu déchiffrer la stratégie mise en place par le coach widadi pour ce match. Amrani a repositionné Sidhoum sur le côté droit de la défense en permettant à Belgheri de récupérer sa place de titulaire au milieu du terrain, tout en alignant Samer dans le onze de départ à la place de Chaïb, pourtant auteur de très belles prouesses ces derniers temps.

La blessure de Lazaref, premier coup dur

Titulaire à part entière depuis sa venue au WAT au courant de la phase aller, l’ailier gauche Lazaref était de nouveau aligné dans le onze de départ face à l’USMAn. L’ex-joueur de Bentelha, touché à la cheville, fut contraint de céder sa place après 25 minutes seulement de jeu à son camarade Boussehaba.

Un but encaissé dans le pire moment

Les Bleu et Blanc croyaient tenir le coup durant la première période, ce qui aurait pu permettre à Amrani de juste faire quelques réglages à la pause pour mieux gérer la seconde période. Mais le but de Herbache à la 44’ a failli démoraliser les Widadis. En effet, ils avaient nettement plus la maîtrise du jeu que les locaux, qui ont livré un match assez laborieux devant leurs supporteurs.

Amrani a joué le tout pour le tout

Pour son come-back tant attendu à Annaba, l’ancien coach des Rouge et Blanc actuellement à la tête du WAT, Abdelkader Amrani, a réussi son pari d’obtenir un résultat positif. Il a misé en grande partie sur un jeu porté vers l’offensive, notamment en seconde période, en jouant le tout pour le tout. Il y eu la sortie d’un défenseur dans les dix dernières minutes pour lancer un milieu de terrain offensif, afin d’exercer plus de pression sur les Annabis. Une stratégie qui a fini par porter ses fruits dans le temps additionnel, permettant à Amrani de repartir la tête haute de Annaba.

Andriamasinoro se distingue de nouveau

Le jeune attaquant Charles Andriamasinoro, qui était associé à Boudjakdji dans la pointe d’attaque, a confirmé tout le bien que pensait de lui les observateurs du WAT depuis sa venue au club. Le Malgache avait multiplié les bonnes performances durant les matchs amicaux programmés durant la trêve hivernale. Malgré quelques occasions franches loupées, l’international malgache a réussi à inscrire le but égalisateur suite à une tête bien placée, permettant à son équipe de revenir avec le point du match nul.

Les nouveaux ont pris part au match

Très impliqué dans le recrutement de la direction durant le mercato hivernal, le coach Amrani était très satisfait par la qualité du renfort pour la seconde moitié de saison. En effet, il a aligné quatre nouveaux éléments dès le coup d’envoi du match, Mebarki, Ait Hamlat, Samer et Andriamasinoro, tout en utilisant Boussehaba comme joker de luxe.

Un bon résultat, mais…

Vu que le WAT a pris la mauvaise habitude de revenir souvent bredouille de ses déplacements à l’extérieur, ce point du match nul arraché dans le temps additionnel est forcement un résultat positif pour les Widadis. Sauf que cela ne rapporte au final qu’un petit point, et vu leur classement actuel le maintien est encore loin d’être assuré. A noter que plusieurs formations sont en lutte pour éviter la zone rouge d’ici la fin de saison.


Othmane Riyad Baba Ahmed            LeButeur

Actualités: Liste des titres