Actualités: Liste des titres      

1er colloque international sur l’histoire de la capitale des Zianides

2011-02-22

Le premier colloque international sur l’histoire de la ville de Tlemcen et ses environs s’est ouvert dimanche dernier à l’université de Tlemcen. La rencontre scientifique a été inaugurée par la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, en présence d’un parterre d’étudiants et d’enseignants.D’emblée, la ministre a retracé toute l’histoire de la ville séculaire, ville historique, et ses origines remontant à la plus haute Antiquité, de son urbanisation redevable aux plus illustres dynasties maghrébines. Tlemcen, a-t-elle rappelé, a su garder les traces et monuments de ces passages. Dans son discours, la ministre a également relaté la dynastie des Zianides à l’époque desquels la cité a accédé pleinement au rang de capitale politique du Maghreb.La manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2001, a-t-elle ajouté, est d’une grande importance puisqu’elle rassemble de nombreux chercheurs issus de plusieurs pays, notamment l’Egypte, la Syrie, l’Irak, le Maroc, l’Espagne, la France et l’Allemagne. Le colloque est une occasion, a-t-elle précisé, de montrer le rôle qu’a joué cette cité depuis des siècles, et qui compte encore un nombre important de sites et monuments témoins de nos jours du passage de ces dynasties. Cette rencontre, selon la représentante du gouvernement, vise à faire revivre l’éclat de Tlemcen qui fut pendant cinq siècles un «pôle de rayonnement» non seulement théologique, mais aussi dans les domaines de la médecine, des mathématiques, de la philosophie et de la calligraphie, grâce aux savants qui s’y sont succédé. Il s’agit aussi, a-t-elle ajouté, de mettre en évidence l’image de l’Islam et les écrits de grands savants. Il est à noter qu’une cinquantaine de conférences seront données lors de ce colloque pour revisiter toute l’histoire de la cité des Zianides depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours.

L’objectif, selon les organisateurs, est de mettre en lumière la cité qui a joué de nombreux rôles depuis sa fondation. Ainsi, le
colloque qui a été ouvert avec la conférence de l’historien Belkacem Saadallah, lequel a évoqué le rayonnement culturel et les savants de Tlemcen devra s’achever aujourd’hui, avec une lecture de recommandations. Parmi les principaux thèmes abordés, on citera «Tlemcen dans l’Antiquité» ; «les grandes mutations sociales» ; «l’évolution politique au Maghreb central» ; «les sciences religieuses et leurs grands hommes» ; «le soufisme et les soufis» ; «l’administration ottomane dans le beylik occidental» et «la grande émigration de Tlemcen de 1911 vers la Syrie, le Hijaz, l’Egypte, Baghdad… jusqu’à l’époque de Tlemcen et sa région pendant la guerre de libération (1954-1962)».


Amira Bensabeur            La Tribune

Actualités: Liste des titres