Actualités: Liste des titres      

Les imams déclarent “illicite” l'immolation par le feu

2011-01-22

Le ministère des Affaires religieuses a élaboré une campagne de sensibilisation contre le phénomène du suicide qui prend de l’ampleur. Les cas d’immolation, qui deviennent de plus en plus nombreux, inquiètent au plus haut point. Un programme a, également, été mis en place pour valoriser le fonds de la Zakat afin d’absorber un plus grand taux du chômage chez les jeunes.




Les imams des mosquées ont consacré leur prêche de ce vendredi à la moralisation et ont mis en garde les jeunes contre les tentatives de suicide par immolation. Les actes de suicide, quelles que soient les causes, sont “contraires à notre religion musulmane, notre vie appartient à Dieu et il faut la préserver”, ont affirmé les imams appelant aussi par la même occasion les jeunes à plus de patience face aux problèmes sociaux ainsi qu’ “au calme et à la sérénité qui sont de grandes grâces d’Allah”. Les imams ont également appelé à respecter les valeurs de la citoyenneté et la solidarité “même si les autorités ont renoncé à leur mission, il faut que les gens s’entraident entre eux”. Faisant dans la moralisation, dans son prêche retransmis en direct sur les chaînes de la télévision et les ondes de la Radio, l’imam de la mosquée Abou Bakr Essedik d’Oran a affirmé, tout en condamnant les actes de suicide, qu’ils sont “contraires aux recommandations de l’islam qui est une religion de tolérance, de paix et de stabilité” se basant sur les hadiths du Prophète et de ses apôtres tout en affirmant que le suicide n’a jamais été une solution à nos problèmes.

Des directives ont été données pour lutter contre ce phénomène. Les imams ont agi suite aux orientations du ministère des Affaires religieuses, nous précise M. Adda Fellahi, le chargé de communication au sein du département de Ghlamallah : “Les imams ont été orientés par le ministère pour que leurs prêches du vendredi évoquent le sujet d’actualité qu’est le suicide par immolation, un phénomène étranger à notre société”. Pour M. Adda “cela s’inscrit dans la mission principale de la mosquée et on profite de la présence des parents et jeunes pour les sensibiliser”. Il y a lieu de souligner que près de 7 tentatives de suicide par immolation ont été enregistrées en une semaine dans différentes wilayas du pays. La plus importante a été enregistrée dans la wilaya de Annaba ou une tentative collective de suicide par immolation de dix harragas a été, heureusement, déjouée. Le responsable de la communication a affirmé, aussi, qu’une campagne de sensibilisation sur le thème “tarissement des sources de la violence” est menée par des cadres du ministère avec, également, pour objectif la sensibilisation.
“Actuellement nous sommes dans la wilaya de Ouargla afin de réunir des hommes d’affaires et des notables sur l’impact du fonds de la Zakat dans la lutte contre la pauvreté et la résorbtion du chômage ainsi que les effets qu’il induit sur la consolidation de notre unité”, nous apprend toujours
M. Adda. Le ministère a choisi d’entamer cette mission par le sud du pays, précisément à Ouargla où une réunion s’est tenue hier vendredi. “Nous avons pris l’initiative d’organiser une autre rencontre du même genre, la semaine prochaine, où nous toucherons les campus et les universités”.

Les imams s’impliquent depuis le déclenchement des émeutes en Algérie. Ils ont déjà prêché contre la destruction des biens et le recours à la violence.

Pratiquement, tous les ministères sont mobilisés depuis les dernières manifestations qui ont secoué plusieurs régions du pays afin de remédier à toute éventualité. La semaine passée a été marquée par des mesures prises par des walis et plusieurs responsables locaux afin d’améliorer l’accueil des citoyens et cela, tout le long de la semaine et pas uniquement les jours de réception. Un travail de proximité se fait aussi avec les comités de quartiers et les associations ainsi que les scouts pour éradiquer, par tous les moyens de sensibilisation, la violence urbaine et trouver des solutions aux cas dits désespérés, si possible par le dialogue et l’écoute.


NEïLA B.            Liberté

Actualités: Liste des titres