Actualités: Liste des titres      

Algérie: le 1er producteur se défend d'être à l'origine de la hausse des prix

2011-01-08

Le groupe privé Cevital, premier producteur d'huile et de sucre en Algérie, s'est défendu samedi d'être à l'origine de la flambée des prix de ces denrées à l'origine d'émeutes qui ont fait deux morts et environ 400 blessés en quatre jours.



"Le groupe Cevital n'a procédé à aucune augmentation des prix du sucre et de l'huile, malgré la hausse continue des cours des matières première sur le marché international", a déclaré le PDG de Cevital, Issad Rebrab lors d'une conférence de presse à Alger.



"Cevital continue de pratiquer des prix inférieurs au prix du marché mondial grâce à une bonne anticipation des approvisionnements en matière première", a ajouté M. Rebrab.





Cevital, spécialisé dans l'agroalimentaire, détient entre 60 et 65% des parts de marché dans l'huile et près de 70% dans le sucre.



Ses quatre concurrents, les producteurs d'huile de table, Safia, la Belle, Afia et Zinor, avaient auparavant annoncé leur décision de "surseoir à toute augmentation de prix et ce jusqu'à la mise en place par les pouvoirs publics d'un dispositif de régulation équitable", selon un communiqué.



Un Conseil interministériel était annoncé pour samedi, avec pour mission d'examiner des moyens de juguler la flambée des prix des produits de base.



Cette réunion devait être essentiellement consacrée aux lois relatives à la concurrence et aux pratiques commerciales, en particulier la définition des marges bénéficiaires des produits de large consommation, selon le ministre du Commerce Mustapha Benbada.



Le patron de Cevital plaide pour une baisse de la TVA, qui est de 17%, la suppression de la taxe sur l'activité professionnelle (2%) et l'introduction d'un taux de change bonifié pour les importateurs de produits alimentaires de base.


TV5 Monde



          

Actualités: Liste des titres