Actualités: Liste des titres      

Algérie-Royaume-Uni: pour un partenariat gagnant-gagnant

2018-03-14

TLEMCEN - L’ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Barry Robert Lowen, a mis l’accent, mercredi à Tlemcen, sur un partenariat gagnant-gagnant entre son pays et l’Algérie dans les domaines de l'aviculture et de l'énergie.

Intervenant lors de sa rencontre avec des opérateurs économiques à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) "Tafna" de Tlemcen, le diplomate britannique a affirmé, lors d’un séminaire entre une compagnie britannique versée dans le secteur avicole et son partenaire algérien, un groupe privé, avoir été frappé par la qualité des compétences des ressources humaines du côté algérien et des équipements technologiques utilisés dans cette action. "C’est un exemple de partenariat entre nos deux pays", a-t-il déclaré.

L’Algérie et le Royaume-Uni entretiennent, également, des actions de partenariat dans les domaines de l’énergie notamment, relevant qu'un grand potentiel est à développer dans ce cadre par les deux parties, a-t-il rappelé, se disant optimiste de l’avenir de ce partenariat car, "basé sur des (accords) fondamentaux importants."

Le volume des échanges entre les deux pays a atteint un montant de quatre milliards de dollars US pour l’exercice 2017, a-t-il indiqué.

L’ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie a relevé, par ailleurs, l’importance des potentiels des startups algériennes et leurs idées, notamment à Tlemcen et son université dotée de nombreux laboratoires de recherches, mettant l’accent sur l’utilisation de la langue anglaise à ces niveaux.

Auparavant, le président de la CCI, Abdelhak Boublenza, a présenté un bref aperçu sur la wilaya de Tlemcen, ses potentialités, ses objectifs, son université forte de 45.000 étudiants et ses monuments et sites historiques, dont 70 % du monde arabo-musulman.

Entre autres besoins exprimés, Barry Robert Lowen a mis l’accent sur l’ouverture d’un centre d’enseignement de la langue anglaise et le développement des centres de recherche avec les Britanniques, notamment dans le secteur agroalimentaire.

Lors des débats, les opérateurs de la wilaya de Tlemcen ont soulevé les difficultés d’obtention des visas d’entrée au Royaume Uni, la méconnaissance des équipements et matériels britanniques et le problème de la langue.

Répondant à ces doléances, le diplomate a rappelé l’ouverture récente, à Oran, d’un centre d’application TLS pour le dépôt des dossiers de visas, faisant savoir qu’une procédure de priorité est disponible dans ce domaine.

La partie britannique, a-t-il affirmé, "est prête pour un partenariat avec la CCI de Tlemcen pour l’enseignement de la langue anglaise". Ce créneau existant déjà sur place, a affirmé le directeur de la chambre.

Arrivé mardi après-midi à Tlemcen, l’ambassadeur du Royaume Uni en Algérie a été reçu par le wali, Ali Benyaiche.




           ALGÉRIE PRESSE SERVICE

Actualités: Liste des titres