Actualités: Liste des titres      

Une école supérieure d’informatique à Sidi Bel Abbès

2014-08-14

L’ouverture de l’Ecole nationale supérieure d’informatique constituera, indéniablement à Sidi Bel Abbès, l’un des faits les plus dominants de la prochaine rentrée universitaire (2014-2015). Deuxième du genre à l’échelle nationale après celle d’Alger, la future école devrait accueillir, dans une phase préliminaire, un effectif global estimé à quelque 180 étudiants issus de divers horizons.

Selon une source proche de l’université «Djillali Liabès» de Sidi Bel Abbès, l’intégration de la nouvelle Ecole nationale d’informatique dans le cycle d’enseignement supérieur s’inscrit, à l’évidence, dans la stratégie globale de développement de la formation universitaire et la promotion de la recherche scientifique dans son acception la plus large.

L’établissement, qui est doté de tous les équipements technico-pédagogiques nécessaires à son fonctionnement, a précisément pour vocation d’assurer aux étudiants potentiels une formation d’ingénieur d’Etat sur une période s’étalant sur 05 années. Le programme d’enseignement, qui sera dispensé par une équipe de professeurs de rang magistral, se subdivise en trois phases complémentaires dont l’une sera consacrée aux classes dites «Préparatoires», suivie d’une période de tronc commun qui sera clôturée par un cycle de spécialisation.

Il y a lieu de signaler que près de 3.530 nouveaux bacheliers ont été inscrits à l’université «Djillali Liabès» en prévision de la prochaine rentrée universitaire. La palme des effectifs nouvellement inscrits est revenue, cette année, à la faculté des sciences économiques et de gestion avec 456 étudiants, suivie de la faculté des lettres et des langues qui compte 421 étudiants.


M. Habchi            El Watan

Actualités: Liste des titres