Actualités: Liste des titres      

Il est question de la saisie des biens des contrebandiers

2013-07-14

Carburants : 25% de la production algérienne détournée par les contrebandiers



Près de 25% de la production nationale de carburants « est gaspillée et exportée illégalement » vers les pays voisins, a indiqué, ce dimanche 14 juillet, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Dahou Ould Kablia.



Le gouvernement a tenu récemment une réunion interministérielle pour examiner la pénurie de carburants dans les wilayas frontalières, a souligné M. Ould Kablia dans une conférence de presse animée conjointement avec le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, lors d’un déplacement à Aïn Defla, rapporte l’agence APS.

Lors de cette réunion, des mesures, dont des dispositions sécuritaires, ont été arrêtées pour contrecarrer les contrebandiers. Selon le ministre de l’Intérieur, le phénomène de contrebande de carburants « est désormais un problème tant sécuritaire qu'économique ».

Parmi les mesures importantes prises, figurent la saisie de tous les moyens de contrebande du carburant, des biens des contrebandiers, ainsi que d'autres mesures au niveau des stations Naftal.

Le trafic de carburants est en partie à l’origine d’une pénurie qui pénalise les automobilistes de la wilaya de Tlemcen. Pour lutter contre ce phénomène, qui a pris des proportions alarmantes dans la région, le wali de Tlemcen a signé, dernièrement, un arrêté plafonnant les ventes de carburants à 500 DA, pour les véhicules utilitaires, et à 2.000 DA pour les camions, contre 10.000 DA précédemment. Selon M. Ould Kablia, la wilaya de Tlemcen consomme plus de carburants que celle d’Alger.


Lilia Oufella            TSA - Tout Sur l'Algérie

Actualités: Liste des titres