Actualités: Liste des titres      

A l’approche du Ramadhan, les prix semblent encore abordables

2013-07-06

A l’approche du Ramadhan, les prix sont abordables pour L'Union générale des commerçants et artisans algériens.



Face à la hausse des prix des produits de large consommation, à une semaine du Ramadhan, le coordinateur de wilaya de l’Ugcaa a organisé, récemment, un point de presse pour évoquer cette situation.

Ce dernier a déclaré : “Nous constatons que les produits agricoles de large consommation sont disponibles. Certes, il y a eu quelques hausses, mais pour la pomme de terre (30 DA/kg), la tomate (45 DA/kg), les oignons (20 DA/kg) pour ne citer que ces produits, les prix sont abordables. Pour les fruits, les prix sont plus ou moins élevés pour les petites bourses, mais certains fruits ont connu une récolte record et sont à la portée des consommateurs”, affirme Abed Mouad, avant d’enchaîner : “La viande blanche a connu une hausse spectaculaire et injustifiée. De 190 DA/kg, le poulet frôle les 340 DA/kg. Une hausse de plus de 80%. Pourtant, l’Etat a accordé une exonération de la TVA pour le maïs et le soja importés.” Néanmoins, l’Etat a anticipé la situation en stockant des quantités importantes de viandes blanches. Le poulet sera cédé à 230 DA/kg dans tous les points de vente de l’Oravio et chez les commerçants agréés. 182 t de viande ovine fraîche, 1603 t de viande bovine surgelée et désossée, ainsi qu’une quantité de 760 t de poissons surgelés, 1230 t de pois chiche, 3727 t de lait en poudre en prévision du Ramadhan ont été importées et réceptionnées au port d’Oran. Pour ce qui est de la crise du carburant, le coordinateur de l’Ugcaa estime qu’“il y a une hausse de 30% de la demande en carburant, mais cela n’incombe pas seulement aux ‘hallaba’. La production nationale est insuffisante. Les 92 stations-services de la wilaya d’Oran ne sont ravitaillées qu’une seule fois par jour. Je vous rappelle qu’en 2012, Naftal a importé 2,5 millions de tonnes de carburant. Ajoutez le nombre croissant des estivants, la demande ne peut être que croissante face à une offre limitée.” Plus loin, l’intervenant évoquera encore la question des marchés informels en déclarant : “L’Etat a débloqué 77 milliards de centimes pour la réalisation de 23 marchés couverts à travers toute la wilaya d’Oran. Les travaux sont en cours, avec bientôt l’ouverture d’un marché de détails de fruits et légumes dans l’enceinte du marché de gros d’El-Kerma au profit des consommateurs. Seulement, le contrôle et la vigilance seront de mise. Nous avons 26 brigades et 493 agents de la DCP qui sont mobilisés.”


Noureddine BENABBOU            Liberté

Actualités: Liste des titres