Actualités: Liste des titres      

Un tramway nommé Sidi Bel Abbès

2011-12-28

Tramway de Sidi Bel Abbès : Lancement des travaux de sondage




Cinquante points de sondage sont prévus sur toute la longueur du tracé.

Les travaux préparatoires au chantier du tramway de Sidi Bel Abbès , lancés hier, consistent en la réalisation de travaux de sondage du sol. Cinquante points de sondage sont prévus sur toute la longueur du tracé, a indiqué hier à El Watan le vice-président de l’APC et membre du comité de pilotage du projet, M.Miloua Hadri. «La totalité des travaux, qui consistent en la réalisation de tranchées, visent à vérifier la conformité des études sur plans portant sur les différents réseaux du sous-sol», a-t-il précisé. Selon notre interlocuteur, les sondages qui seront effectués à plus de 1,5 m de profondeur, durant une période d’un mois et demi, devront déterminer avec exactitude les contraintes physiques en sous-sol avant d’entamer la phase de réalisation du tramway, laquelle est prévue en 2012.

Trois entreprises se chargeront des travaux de sondage en collaboration avec les différents organismes publics (ONA, ADE, Sonelgaz, Algérie Telecom…) et, ce, sous le contrôle de l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), maître d’ouvrage délégué. L’opération de sondage intervient, fait-il remarquer, juste après l’achèvement de celle portant sur le recensement des commerçants qui subiront des pertes en raison des travaux du tramway. S’agissant des travaux de transplantation d’arbres tout au long du tracé, M.Miloua a expliqué que cette opération fera l’objet d’«une attention particulière de la part du comité de pilotage et sera confiée à une entreprise spécialisée en la matière».

Plusieurs voix s’étaient élevées, ces derniers mois, justement, pour prévenir des conséquences écologiques et esthétiques d’un abattage systématique d’arbres centenaires qui font tout le charme des principales artères de la ville. «La transplantation des arbres sera accompagnée par un aménagement adéquat des espaces urbains», souligne M.Miloua pour qui les travaux de réalisation du tramway ne présentent pas autant de contraintes que ceux rencontrées à Oran ou à Constantine, étant donné la configuration urbaine de la ville de Sidi Bel Abbès .

13,8 km, 21 stations

Rappelons que le tracé du futur tramway prendra son point de départ depuis la Gare du Nord (route de Tlemcen) et passera par l’avenue Théodore Héritiers (Faubourg Thiers), le boulevard de la République, l’ex-Petit Vichy, les rues Abane Ramdane, Oulhassi Mokhtar jusqu’au quartier dit «Village Errih» où un ouvrage d’art, un viaduc de 230 mètres, sera édifié pour faire la jonction avec le faubourg Sidi Djillali. De là, le tracé reliera à la fois les cités 400 logements «Wiam», Benhamouda et AADL pour continuer jusqu’à la rocade Nord en passant à la hauteur de la faculté de Droit pour finir au niveau de la nouvelle ferroviaire projetée à quelques centaines de mètres de la nouvelle gare routière.

Une seconde ligne est également prévue à partir de la cité Wiam en passant par les «Cascades», la trémie de Sidi Djilali pour faire jonction avec la ligne principale du tramway au niveau de Benhamouda, alors qu’une nouvelle extension, approuvée récemment par le ministère du Transport, s’étendra de la gare du Nord jusqu’au Boulevard Messali El Hadj, en passant par le Boulevard Ferhat Abbas, sur le tracé du futur pôle d’Excellence. La validation de cette extension du tracé aurait induit, selon plusieurs sources, un retard d’un mois sur le planning initial du projet. Le tramway de Sidi Bel Abbès, qui s’étalera sur 13,8 km, avec 21 stations, 3 ouvrages d’art, 4 pôles d’échange, 4 relais et un dépôt-atelier, devrait être livré en 2015, selon les prévisions du ministère du Transport.



Abdelkrim Mammeri            El Watan

Actualités: Liste des titres