Actualités: Liste des titres      

“L'organisation sera conjointe entre Sidi Bel-Abbès et Tlemcen"

2011-05-26

La délocalisation du festival international des danses populaires vers la wilaya de Tlemcen a fait l'objet ces derniers jours d'une vive polémique. Mais Halima Hankour a rassuré lors d’une conférence de presse qu’elle a tenue, avant-hier, à Sidi Bel-Abbès : “L’organisation sera conjointe entre Sidi Bel-Abbès et Tlemcen”. En effet, l’ordre du jour de cette réunion-bilan, présidée par Y. Féhim, wali de Sidi Bel-Abbès, était d'amorcer la préparation de la prochaine édition du mois de juillet prochain et a été une occasion pour le chef de l'exécutif de rappeler la nouvelle donne se rapportant à l'organisation exceptionnelle de cette importante manifestation culturelle, qui coïncide cette année avec le déroulement des festivités de Tlemcen, capitale de la culture islamique. “C’est une décision qui a été prise en haut lieu, depuis trois ans et toutes les wilayas sont tenues d’apporter leur contribution pour la réussite de cet évènement international. En ce qui concerne le festival, ce sera un jumelage entre les deux wilayas, en matière d'échange culturel”, dira-t-il. Ensuite, la parole a été donnée à Mme H. Hankour, commissaire du festival qui a fait une rétrospective de ce qui a été réalisé lors de la précédente édition, en réaffirmant que “le Festival international des danses populaires est institutionnalisé depuis 2005 à Sidi Bel Abbès et y restera”. Et d'ajouter : “La décision des pouvoirs publics centraux concerne aussi d'autres wilayas et neuf festivals qui seront organisés conjointement avec la wilaya de Tlemcen.” Abordant le volet organisationnel du festival, elle a annoncé que le coup d'envoi officiel du festival aura lieu le 12 juillet prochain à Sidi Bel-Abbès et se poursuivra le lendemain avec une parade à Tlemcen.
De plus, 24 troupes représentant des pays islamiques et autres d'Europe, d'Amérique, prendront part à ce festival. Forts de l'expérience amplement réussie, lors des précédentes éditions, qui a vu la programmation des spectacles à travers certaines communes de la wilaya, les organisateurs comptent rééditer et améliorer les mêmes configurations, en impliquant davantage les APC.
À cet effet, sept ateliers ont été installés séance tenante par le wali et pour lesquelles des instructions fermes ont été données pour entamer les préparatifs et mettre les bouchées doubles pour réunir toutes les conditions de la réussite de cette nouvelle édition. Ainsi, on a appris qu'une première enveloppe financière de plus de huit milliards de centimes a été mobilisée pour l'organisation du festival à Sidi Bel-Abbès et notamment l'acquisition de nouvel équipement de sonorisation et d’éclairage.
Outre le théâtre de verdure, des scènes et des espaces pour le public seront aménagés à travers les principales artères du chef-lieu de wilaya et de l'ensemble des daïras de façon à répondre aux exigences les plus strictes en termes de confort et de sécurité.
Le programme prévoit également la tenue de conférences sur des thèmes en relation avec les danses populaires et l'expression corporelle, destinés au public qui seront animées par des spécialistes connus sur la scène internationale.


A. BOUSMAHA            Liberté

Actualités: Liste des titres