Actualités: Liste des titres      

Algériens et Marocains ensemble pour voir le match

2011-03-25

Les algériens de France attendent avec impatience le match qui opposera dimanche l’équipe nationale de leur pays d’origine et le Maroc. Une ferveur sportive, semblable à celle qui a prévalu lors des coupes du monde et d’Afrique, règne dans certains quartiers populaires parisiens. De Clichy à Ménilmontant, en passant par le quartier arabe de Barbes Rochechouart jusqu'à Belleville, les cafés et les bars s’attendent à être envahis par des centaines de supporters des deux pays. Ces derniers préfèrent voir le match en groupes qu’en solitaire.



Au « Soleil », un café algérien réputé pour la diversité de sa clientèle, on a mis les bouchées doubles. Un deuxième grand écran a été installé dans la salle pour permettre aux clients de suivre confortablement le derby maghrébin. « Depuis quelques jours, beaucoup de personnes nous demandent s’ils peuvent venir ici voir le match, explique Saïd, propriétaire du lieu. Naturellement, je leur réponds oui, à condition qu’il y ait de la place pour tout le monde ».



En effet, lors de la précédente coupe du monde, il était difficile de trouver ou mettre son pied dans ce café transformé, durant près d’un mois, en une arène de football. Les caméras de télévisions affluaient de partout pour faire des reportages sur les supporters. La chaine Al Jazzera envoyait directement ses images par satellite depuis le café. « Ce sont les matchs importants qui ramènent les gens ici, continue d’expliquer le même propriétaire. Il y a des pères et des mères de familles qui viennent avec leurs enfants ».



Quelques mètres plus loin, d’autres cafés se préparent au rendez-vous. Les écrans bien fixés et les tables bien rangées pour dégager plus de place aux clients. « Mais attention, avertit le patron d’un autre bar, ça n’a rien à avoir avec le match qui a opposé l’Algérie à l’Egypte. Ce jour là, on a été littéralement envahi ». Et d’ajouter : « Demain soir, il y aura des algériens et des marocains. Ils regarderont ensemble le match dans l’entente et la bonne humeur. Et que le meilleur gagne ».



En effet, l’esprit sportif semble prédominer chez les deux communautés. « Aucun enjeu politique n’est à l’ordre de ce match, analyse Khaled, algérien gérant d’un supermarché. Les marocains sont nos amis et nos frères. Nous travaillons ensemble et nous avons des liens familiaux. S’il ya des problèmes politiques entre les deux états à cause notamment du problème du Sahara Occidental, ce n’est pas le cas chez les deux peuples qui cultivent des relations d’amitié depuis toujours.



Iliès, un marchand ambulant espère que le match de demain sera une occasion pour faire la fête entre maghrébins. « Nous devons nous montrer civilisés et accueillir les supporters marocains au stade d’Annaba comme il se doit et conformément à nos traditions d’hospitalité et de bienveillance ».



Du coté marocain, le même esprit de fraternité et d’amitié » règne. Pur Ali, boulanger dans le quartier de Maraichers dans le XX arrondissement de Paris, jouer au Maroc ou en Algérie est en réalité la même chose. « Personne ne doit se sentir étranger dans le pays de l’autre, compte tenu des liens historiques entre les deux peuples ». Ali compte d’ailleurs déployer les deux drapeaux sur sa vitrine pour montrer son attachement aux deux pays. « Mon épouse est de Tlemcen. Mes enfants connaissent bien et l’Algérie et le Maroc. Je souhaite juste que l’état algérien ouvre les frontières car ca sera plus facile pour nous de rallier Maghnia depuis Oujda. Voila ce que j’attends vraiment de ce match. Qu’il soit une bonne raison pour casser les barrières qui nous séparent ».


Yacine Farah            El Watan

Actualités: Liste des titres